Comptabilité Marocaine : comptabilisation des amortissements

Comptabilité Marocaine : comptabilisation des amortissements

Comptabilité Marocaine : comptabilisation des amortissements

Comptabilité Marocaine : comptabilisation des amortissements

Comptabilisation des amortissements

L'amortissement est la constatation comptable de l'amoindrissement de la valeur d'une immobilisation (Elément d'actif) sur sa durée probable de vie. Chaque année, il faut faire apparaître dans les écritures comptables des charges correspondant à l'usure des immobilisations corporelles ou incorporelles.
Généralement, on enregistre en fin d'exercice des dotations aux amortissements, calculées en fonction de la valeur et de la durée de vie des immobilisations. Dans le cas des clôtures périodiques, les dotations sont comptabilisées mensuellement.  

Comptabilisation des amortissements – Calcul des amortissements

On distingue plusieurs modes d'amortissement. Le plus simple consiste à répartir uniformément le coût d'achat de l'immobilisation en fonction des années d'utilisation : il s'agit de l'amortissement linéaire. Cette durée d'utilisation ne doit pas être trop éloignée des durées d'usage que l'administration fiscale indique dans son barème d'amortissement par nature d'immobilisations.

Un tableau d'amortissement (ou plan d'amortissement) sera établi pour chaque immobilisation, il permettra de :

  • présenter le montant de la charge d'amortissement à déduire chaque année : c'est la dotation aux amortissements,
  • connaître la valeur nette de l'immobilisation après amortissements. C'est la valeur résiduelle = valeur d'achat – cumul des dotations aux amortissements.

Comment sont passées les écritures d'amortissements ?

Pour comptabiliser une dotation aux amortissements, il faut d'utiliser deux comptes :

  • un compte de la classe 6, correspondant à la dotations aux amortissements sur immobilisations (Rubrique : 619 = Dotations d'exploitation). La valeur sera passée au débit.
  • un compte de la classe 2, correspondant à la nature de votre immobilisation. La valeur sera passée au crédit.

Une entreprise a acquis un mobilier de bureau d'une valeur de 5000 MAD HT. Le mobilier de bureau étant amorti sur une période de 5 ans, la valeur annuelle de la dotation aux amortissements est de 1000 MAD.

L'écriture constatant l'amortissement est saisie en fin d'année (ou par mois dans le cas des clôtures périodiques). En prenant l'exemple ci-dessus on saisira l'écriture suivante au 31 décembre  :

N° de compte Libellé           Débit          Crédit
61935  Dotation d'exploitation aux amortissements – Mobilier de bureau 1 000.00  
2351  Immobilisation corporelle – Mobilier de bureau  

1 0.000

Conseils pour une saisie simple et efficace

L'utilisation d'un module de gestion des immobilisations est recommandée pour établir les tableaux d'amortissements. Il faut ensuite utiliser de façon pertinente les fonctionnalités du logiciel comptable : l'import des écritures d'amortissement depuis le module de gestion des immobilisations procure rapidité et sécurité dans la saisie. La création d'écritures automatiques permet de gagner du temps et d'éviter les omissions.

 

Pour plus d'informations, consultez la page web du logiciel de comptabilité KHABIR :  Logiciel de comptabilité KHABIR.

Comment contrôler ma saisie des écritures d'amortissements ?

Il est indispensable de pointer en fin d'année le solde des comptes suivants avec les sommes correspondantes dans le module de gestion d'immobilisations :

  1. Comptes d'immobilisations corporelles (Classe 2 – Poste : 23),
  2. Comptes d'amortissements (Classe 2 – Poste : 28)
  3. Comptes des dotations d'exploitation aux amortissements (Classe 6 – Rubrique : 619)

Les écarts doivent être analysés et corrigés au besoin.

 

Ils nous ont fait confiance

NSE vous rappelle !

Log In

Create an account